Contre-indications

Quand faut-il s’abstenir de jeûne ?

Q
amaigrissement extrême, anorexie
Q
troubles du comportement alimentaire
Q
hyperthyroïdie décompensée
Q
artériosclérose cérébrale avancée
Q
grossesse (dès le 3ème mois) et allaitement
Q
dépendances (alcool, drogues)
Q
ulcère d’estomac ou du duodénum
Q
affections coronaires avancées
Q
décollement de rétine
Q
psychose
Q
affections coronaires avancées ou diabète mellitus de type 1
Q
maladies tumorales et cancer avancé

Si vous avez un traitement en cours ou si vous avez besoin d’information merci de bien vouloir demander l’avis d’un médecin spécialisé en jeûne thérapeutique.

Médecins utilisant le Jeûne en France

Renseignements possibles envers de l’Académie Médicale du Jeûne: Dr Jacques Rouillier, https://www.academiemedicaledujeune.fr/
N’hésitez pas à lui demander conseil par mail:
acamedjeune@gmail.com

Le jeûne diététique en prévention

En dehors des contre-indications au jeûne, il est très intéressant de jeûner en prévention, pour améliorer sa santé et un grand nombre de maladies. Dans l’éventail de celles-ci (ou symptômes), certaines seront améliorées ou stabilisées, d’autres soignées et beaucoup de symptômes disparaitront. Nous sommes tous uniques. Et les résultats pour l’un ne sont pas identiques pour l’autre. En effet, plusieurs paramètres entrent en compte dans l’amélioration de sa santé en dehors des bénéfices indiscutables d’un jeûne sur le plan physique et physiologique : l’état émotionnel, la confiance en soi et en sa capacité et ses propres ressources à s’auto-réguler, l’application d’un réglage alimentaire adapté à chacun, l’activité physique…

Nous observons que le jeûne sera d’autant plus efficace s’il est associé à une réflexion globale sur son hygiène de vie : notre hygiène alimentaire, notre hygiène émotionnelle (nos pensées, nos croyances, nos peurs, nos limites, notre stress…) et notre hygiène en lien avec notre activité physique. Il s’agit de la santé du corps et de l’esprit absolument indissociable.

En effet, si la maladie s’installe, c’est le plus souvent dues à des erreurs répétées. Il est très important de réfléchir à la globalité de notre hygiène. Le jeûne alors se révèle être un tremplin vers une nouvelle façon de prendre soin de sa santé, se soigner lorsque la maladie est apparue et aussi éviter qu’elle ne réapparaisse. Même si le jeûne en lui-même est très efficace, il est absolument necéssaire de changer son hygiène de vie de façon globale.

Le jeûne n'est pas efficace pour

1- Les personnes qui gardent une mauvaise hygiène de vie entre les jeûnes. En effet les effets bénéfiques du jeûne disparaissent pour les personnes qui se nourrissent mal ou suivent une mauvaise hygiène de vie après un jeûne.
2- S’il est réalisé et vécu sous la contrainte, la peur, le challenge, ou pour faire plaisir à un ami ou conjoint trop bien intentionné. Les ressentiments, les émotions négatives engendrés alors freinent voire inhibent les bénéfices qu’apporte le jeûne.

Le jeûne diététique s’adresse à des personnes en bonne santé. 


    Important Ce site utilise des cookies qui peuvent contenir des informations de suivi sur les visiteurs. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

    Share This